Têtes rondes et têtes pointues

Têtes rondes et têtes pointues de Bertold Brecht

à Saint Denis le 6 février 2011 – Théatre Gérard Philipe (avec Jean-Noël et Véronique)

 

Têtes rondes et têtes pointues gerardo5-150x108  Extrait du dictionnaire d’un tyran /gravure colorée de Gerardo Aparicio – 1977
La realité dépasse la fiction.

Reich und reich gesellt sich gern / les riches aiment bien se retrouver entre eux!

Yahoo n’est pas seulement un « provider d’internet » sinon aussi l’endroit où Bertold Brecht situe sa pièce Têtes rondes et têtes pointues écrite entre 1931 et 1934 en exil à Paris en passant par Prague, Vienne, Zurich (première en 1936 à Copenhagen).

Brecht a dit: La population de Yahoo (capitale Louma) est composée de Tchouques (têtes rondes)  et de Tchiches (têtes pointues). Les têtes pointues doivent mesurer – en hauteur – quinze centimètres de plus que les rondes; mais les têtes rondes ne doivent pas être moins monstrueuses que les têtes pointues.

Voila l’action: L’Etat de Yahoo est ruiné et ébranlé.  La production fleurit mais les métayers  ne veulent ni ne peuvent plus payer les impôts aux Seigneurs. La rebellion s’installe sous la bannière de la faucille.

Le Vice-roi  en accord avec le conseiller Missena decide de confier les affaires de l’État à un aventurier politiques, Angelo Iberin qui a la glorieuse idée de diviser le peuple en  têtes rondes et têtes pointues au lieu de riches et pauvres…

Fantastique spéctacle – bravo à Christoph Rauck et bravo à l’ensemble!

J’ai adoré la mise en scène – Rauck nous a transporté aux années trente – l’expressionisme allemand, on pense au cinéma expressioniste, à Murnau et  aussi à Feininger. Tous les personnages avaient le visage couvert d’un masque transparent. Comme un uniforme!

La scène quand Nanna (Emeline Bayart) et Isabella de Guzman (Camille Schnebelen) changent leurs robes est très originale, dynamique et drôle. La musique d’Arthur Besson s’adapte très bien au texte allemand. Pour moi cette scène est la meilleure de la pièce. Jean-Philippe Meyer dans le rôle de Ibérin est aussi très bien (il fait penser à Gilbert Becaud) et bien sûr Philippe Hottier (Callas). 9 acteurs – et au moins 20 rôles!

Bien sûr j’aurais aimé voir cette oeuvre en allemand – mais ca ne fait rien,  je me suis beaucoup amusée.

Christa Blenk

 


LES PEINTURES ACRYLIQUES DE... |
ma passion la peinture |
Tom et Louisa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'oiseau jongleur et les oi...
| les tableaux de marie
| création